CHLEF


2016 ʡʡǡѡݡ
 
  . .
<>
2017

 | 
 

 SITUATION TERRITORIALE DE LA COMMUNE DE BENI RACHED

         
kasa28dz
Admin
avatar

: 1400
: 4928
: 07/03/2008

: SITUATION TERRITORIALE DE LA COMMUNE DE BENI RACHED     15, 2011 9:29 am






1)SITUATION TERRITORIALE
DE LA COMMUNE DE
BENI RACHED :



Elle se situe 30 km
au nord est du chef lieu de la wilaya dchlef et 18 km au nord du chef lieu


De la daira de
oued fodda.


Ses limites :





-
au nord ,la commune de zeboudja


-
au sud ,la commune de ouled abbes,spar par limite naturelle constitue
par loued chelif.


-
au nord est la commune de tachta.


-
A lest la commune dEl abadia.


-
A louest la commune dEl abiodh
Medjadja.


-
Au sud-ouest la commune doum
drou.


a)
GEOGRAPHIE :


L a commune de Bni rached se
trouve sur la chane montagneuse du
Dahra et est par consquence
une rgion montagneuse.


Le chef lieu se trouve 650 M daltitude et le point
culminant de 1041 M
est lextreme nord faisant limite avec la commune de zeboudja et connu sous la dnomination de :taklout


Les deux points culminent
: -tazrout 650m et tadjahmoument 670m


b) HISTORIQUE :.





1) Priode phnicienne :


La
rgion fut par le pass occupe par les phniciens selons certains vestiges
consistants


En
des tombes creuses dans la roche aux lieux IZEMOURER la boccat EL HELALFA


Et a
proximit de la source AIN BRAHIM la boccat EL GHALIAT .


2)
Priode romaine :


Elle
fut ensuite occupe par les romains et les vestiges qui en tmoignent sont
nombreux



Tels :


- Le
KSAR ou CHATEAU dans la boccat OULED
SLIMANE prcisemment lhabitation


Des consorts DERGHAOUI .


- Les
restes dune huilerie galement a OULED SLIMANE au lieu dit EL HESSIOUEN (les



Restes des meules craser les olives sont apparentes).


-LA CASBAH ( demeure
officielle) au lieu dit EL HARHOUR au chef lieu de la commune


Il
est noter que le mot HARHOUR est dorigine arabe et a deux significations
possibles :


La
premire est en rapport au bruit des eaux de la source dont le dbit dpassait
les 20 litres



A la
seconde.


La
deuxime signification est probablement issue du grand nombre de peupliers
entourant


La
sus dite source .le peuplier sappelle HARHOUR en arabe.


Plusieurs autres lieux tmoignent
par les restes des ruines romaines .


-Des
pices de monnaie en bronze furent trouves plusieurs endroits datants du
premier


Sicle
de J.C.


3) Priode arabe :


A la
suite des romains ,les arabes prchant la religion de lislam ont occup la rgion



Linstar de tout le nord de lAfrique.


4) Priode de la colonisation franaise :


Au
cours de la colonisation la rgion de Beni Rached fut dcrte commune de plein



Exercice en 1896 , mais elle fut rattache
la commune mixte dechlef (ex ORLEANS_


VILLE) en 1905 .


Elle redevient encore une fois commune de
plein exercice en 1955 .sous le rgime militaire


Durant la guerre de la rvolution .


5) Priode de lindpendance :


Au lendemain de lindpendance ,elle fut
rattache a la commune de oued fodda jusquen


1984.elle fut dclare commune en
application de la loi N 9/84du 04/02/1984 portant


Dcoupage administratif du territoire nationale.





2) POPULATION :


Sa population
est de :23500 habitants dnombre par le recensement de 2008 .


a)
Rpartition de sa population :


1) Chef lieu : ..14508


2)
Agglomration secondaire :



-
CHERAGA


-
BOUHENIENNE


-
EL ANÇOR 4956


-
EL OUKAYET



3) Zones rurales :4036


b) Tranches dage :


- De 0 5 ans : 2117



- De 6 15 ans :...6605



- De 16 59 ans :.13316



- De plus de 60 ans :1462


c )Population actives :



- Secteur agricole :..3022



- Secteur travaux publics :.755



- Secteur industriel :081



- Secteur services :.801


d) Population scolarise :


- Cycle primaire


- Cycle moyen . 5234


- Cycle secondaire :709



- Cycle suprieur : ..107


3)HABITAT :


- Urbain :..2179


- Semi
urbain :..754


- Rurale :
..613


- Prcaire : ..400


Total :.3946


4) ECONOMIE :


Lconomie de
la commune repose essentiellement sur lagriculture et llevage, ces deux
secteurs


Demeurent
,malheureusement , traditionnels ,dont le revenu est insuffisant mais il est
toutefois


Compens par
laide dune main duvre importante migrant dans dautres localits .


Le commerce
est en voie dexpantion et participe galement au revenu gnral.


A)
Recettes de la collectivit :


les principales ressources la
base de la recette de la commune sont :


-
prquation


-
taxe de voirie


-
taxe des ftes


-
taxe sur les permis de construire


-
taxe de fouriere


-
taxe des places et droit de
stationnement ( march hebdomadaire)


-
vente de leau potable


-
T.G.U.P























5) SECTEUR AGRICOLE :


-
Superficie totale :.
107 km2



- Soit :10.700
hectares


-
S.A.U( superficie agricole
utile) : 7.488 hectares


-
Forets :..................................1.712
hectares


-
Superficie inculte
(routes,constructions ,ravins, divers) :.1.500 hectares


a)
Cultures :


-
Crales :.80%


-
Lgumes secs : 05%


-
Marachage :........................02%


-
Arbres
fruitiers :.......................08%


-
Fourage :..05%


b) Cheptel :


- Ovins :.10.700


- Bovins :.. 900


- Caprins :590


- Equids :.....12


-
Mulets :..30


-
Baudets :...110


c) Aviculture :


- Un centre de production de poulettes
pondeuses EL OUKAYET.(deux productions



Par an.,) 100.000 par production., ce qui nous donne 200.000 par an.


-
15 producteurs de poulets
lengrais (25.000 poulets par an)


-
Basse cour familiales
traditionnelle.


d) APPICULTURE :


- 07 producteurs (
100 ruches environ )


6) INFRASTRUCTURES ECONOMIQUES :


-
Voie ferre :.nant


-
Routes nationales :nant


-
Chemins de wilaya :.02



1).........n 03
(est-ouest) sur 18km.


2)n 23
(sud- nord ) sur 14km


-
Chemins communaux :.25km


-
Chemins agricoles :...67km


-
Alimentation en nergie
lectrique :.98%


7) INFRASTRUCTURES
SCOLAIRES :


-
Ecoles primaires :...13
comptant 113 salles pdagogiques.


-
Enseignement moyen
(CEM) :.02 comptant 51 salles
pdagogiques.


-
Enseignement secondaire
(lyce)..01 comptant 20 salles
pdagogiques


-
Enseignement religieux(mosque)03
comptant 110 tudiants.


8) infrastructures
sanitaires :


-
Polyclinique :..01


-
Salles de soins :...02


-
Mdecins gnralistes 05


-
Chirurgiens dentistes :.03


-
Pharmacies :03


-
Vtrinaires :02


9) INFRASTRUCTURES
CULTURELLES :


-
Salle polyvalente :...01


-
Stade communal :01


-
Bibliothque communale :..01


-
Aires de jeux :..03


-
Crche :...01











-
Maison de jeune :01


-
Mosques :..07


-
Salles de prire :..06


10) INFRASTRUCTURES
HYDRAULIQUES :


- Retenue collinaire :....01
(capacit 354.250 M3)


- Forages :05 (
quips en stations de pompage)


- Rservoirs :08 (
capacit 2.650 M3)



- Rseaux deau
potable :.29.000 ML


- Abonns :872


11) TELECOMMUNICATIONS :


-
bureau de poste :.01 (au
chef lieu de commune )


-
agence postale :...01 ( a
bouhenienne)


-
cabines tlphoniques :...19


Toutefois,
il est a noter quavec le tlphone mobile
qui a pri un essort
considrable ainsi


Que le
tlphone fixe et linternet , le problme
des tlcommunications est totalement rsolu.


12) ORGANISATIONS SOCIAUX
POLITIQUES :


-
Associations
sportives :...03


-
Associations
religieuses :.07


-
Associations des parents
dlves :..08


-
Association des
commerants :.01


13) TRANSPORT :


-
Transport inter
urbain :...02


-
Transport inter
communal :13


-
Transport scolaire :.02


14) TOURISME :


. La
commune de Beni Rached recelle des sites touristiques importants mais qui ne
sont



Malheureusement pas mis en valeur
pour des raisons multiples .


-
Les ruines sont dgrades par le
temps dune part et par lindividu dautre part .


-
Les quipements dacceuil sont inxistants , car la rgion est reste
depuis trs


Longtemps isole .cette isolement
a t voulu par lautorit coloniale en conivence


Avec le pouvoir des caids qui
taient sur place .cette situation permettait ces derniers De maintenir la
population dans lignorance et ainsi pouvaient lexploit loisir.


15) ARTISANAT :


Ce
secteur fut bien dvelopp et actif par le pass , le travail de la laine (
tapis, hanbal,


Burnous, cachabia etc.) fut lun des plus
raffin de la rgion .


La
poterie et les drivs du palmier nain ( doum) furent galement la fiert des
familles .


Nous
citons comme exemple humouristique que
les jeunes filles , dou il ya quelques


Decenies , ne sont demandes en mariage
qua condition quelles sachent travailler la laine Et largile .


Helas et
les nouvelles gnrations sont de plus en plus touches par le modernisme et
ont tous


Dlaiss
ce precieux secteur .


Les autorits locales avec laide de
citoyens consciencieux tentent de
ranimer lartisana par


La cration dassociation et dun
dboucher fructifiant.


POTENTIALITE
DE DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNE :



Les terres agricoles sont essentiellement argileuses do la possibilit
de cration sans



Difficults des petites retenues collinaires augmentant les surfaces
irrigables .



Lexistence en trs grande quantit de glaise ,argile et caolin sont
dordre a crer des



Etablissements de fabrication des produits rouges ( materiaux de
construction briques,



Tuiles etc.) ainsi que les produits de faience .



Lxistence dun gisement de gibse au lieu dit EL HEBAICHE peut etre
exploiter pour la



Fabrication du platre et la chaux.















    
    http://chlef.montadarabi.com
 
SITUATION TERRITORIALE DE LA COMMUNE DE BENI RACHED
          
1 1
 
-
» LE KSAR DE BENI OUNIF ( )
» situation probleme
»  Yes\No Question

:
CHLEF ::  -